Obsolescence programmée : pour enfin démêler le vrai du faux

de | 13 avril 2018

Les juges apprécieront si cette pratique relève de l’obsolescence programmée (technique visant à en réduire délibérément la durée de vie pour en augmenter le taux de remplacement), qui, depuis deux ans en France, est un délit pouvant être puni de 5% du chiffre d’affaires moyen annuel. « Il va être …

Source: Obsolescence programmée : pour enfin démêler le vrai du faux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *