Obsolescence programmée : Epson répond à HOP

L’association Halte à l’obsolescence programmée (HOP) a déposé plainte en septembre 2017 contre Epson, l’accusant de réduire volontairement la durée de vie de ses cartouches d’encre. Le fabricant japonais, qui risque une peinse de prison de deux ans et jusqu’à 300.000 euros d’amende, répond.

Source: Obsolescence programmée : Epson répond à HOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.