Les syndicats en France : poids, représentativité et déclin

La crise du syndicalisme est aussi le fait de l’obsolescence programmée de notre modèle social des Trente glorieuses, de l’évolution des emplois et de la révolution du numérique et des réseaux. Ces transformations, entamées en 1982 et accélérées depuis 2007, ont poussé les entreprises, …

Source: Les syndicats en France : poids, représentativité et déclin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.