La Tribune

de | 12 avril 2019

Selon son intitulé, il vise à « lutter contre l’obsolescence programmée » et à « faire valoir le droit à la réparation des biens ». La proposition législative …

Source: La Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.