Des makers aux fablabs, la fabrique du changement

de | 19 avril 2018

En s’attaquant comme les hackerspaces au système actuel d’obsolescence programmée, en inventant des réseaux où circulent librement les savoir-faire, le mouvement maker s’inscrit clairement à rebours du capitalisme « vertical » – celui des multinationales et de la consommation de masse. Ce qui …

Source: Des makers aux fablabs, la fabrique du changement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.