De l'Allemagne à l'Italie : voir l'ordre ancien tomber

Ces mesures d’urgence ne parviennent pourtant pas à sauver les partis de leur obsolescence programmée : perte de crédibilité, appauvrissement de la réflexion politique, hémorragie des membres, dégagisme électoral, scandales financiers, dissolutions. Rien de ce qui faisait le modèle oligarchique en …

Source: De l’Allemagne à l’Italie : voir l’ordre ancien tomber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.