Bénévolat (des Franco-Turcs) et avenir

Rome ne s’est pas faite en un jour, alors la patience et le travail doivent être de rigueur à l’époque de l’immédiateté et de l’obsolescence programmée, du culte du renouveau, du paraître. « Un arbre qui tombe fait plus de bruits qu’une forêt qui pousse », dit un proverbe africain. Mais la forêt est plus …

Source: Bénévolat (des Franco-Turcs) et avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.