Piles, peintures, dasri : Que faire des déchets dangereux ?

de | 20 avril 2021

Piles, peintures, dasri : Que faire des déchets dangereux ?

La gestion des déchets est un pilier central lorsqu’il est question de préserver l’environnement. Cependant, tous les déchets ne peuvent pas être traités de la même manière. La plupart d’entre eux sont, en effet, dangereux pour l’environnement, mais aussi pour la santé publique. Leur traitement, qui englobe aussi le stockage et le transport, fait l’objet d’une réglementation très stricte. Dans cet article, nous allons vous en apprendre plus sur le traitement des déchets dangereux, comme les piles, les peintures ou encore les DASRI.

Qu’est-ce qui caractérise les déchets dangereux ?

Les déchets dangereux le sont lorsqu’ils représentent un risque pour la santé publique, ou encore pour l’environnement. Il existe plusieurs catégories différentes de déchets dangereux, mais on peut évoquer les exemples les plus courants : les piles, les batteries, les cartouches d’encre, les peintures ou encore les déchets d’activités de soins à risques infectieux, que l’on appelle DASRI.

Alors, comment doivent être gérés les déchets dangereux, que ce soit en entreprise, en laboratoire, ou même au sein d’un foyer ? C’est ce qui va être abordé dans la partie suivante.

Les différentes catégories de déchets dangereux

Tous les déchets dangereux ne peuvent pas être traités de la même manière, pour des raisons plutôt évidentes. Ils n’affectent pas la santé ni l’environnement de la même manière.

Les piles et les batteries

Les piles et les batteries font partie des déchets les plus courants. Ils représentent néanmoins un risque réel pour l’environnement, mais aussi pour la santé. De ce fait, ils ne peuvent en aucun cas être jetés avec les ordures ménagères.

La plupart des piles et des batteries contiennent des éléments comme du lithium, du nickel ou encore du mercure. L’extraction de ces métaux est extrêmement dangereuse.

On trouve des bacs prévus pour la collecte de ces déchets dans la plupart des grandes surfaces.

Les cartouches d’encre toner

Les cartouches d’encre toner contiennent des poussières de toner, composées principalement de particules de plastique et de résine, mais aussi de métaux. C’est le cas même lorsqu’elles sont vides. Ces molécules ont un effet néfaste sur la santé, il est donc essentiel d’être attentif à l’endroit où on les jette.

Il existe des bacs dédiés à leur collecte. Leur traitement doit, lui aussi, être adapté.

Les déchets électriques et électroniques

Parmi les déchets dangereux les plus courants, il est difficile de ne pas mentionner les déchets d’équipements électriques et électroniques. Il est question, plus spécifiquement, d’ordinateurs, de claviers, de téléphones ou de climatiseurs en fin de vie. La plupart des composants de ces équipements sont extrêmement polluants.

Là encore, après s’être assuré que les équipements en question n’étaient plus fonctionnels, il faut les déposer dans un bac spécifique, afin qu’ils ne finissent pas n’importe où dans la nature. Certains composants peuvent, en effet, être recyclés.

Par ailleurs, si le sujet des énergies renouvelables vous intéresse, vous pouvez en apprendre plus sur hatari.fr.

Les solvants et peintures

Les peintures et les solvants sont utilisés très couramment, notamment dans divers travaux de bricolage. Mais ces produits sont très dangereux pour la santé, et peuvent, notamment, irriter la peau ainsi que les voies respiratoires.

Les dégâts sont également notables sur le plan écologique ; les peintures et solvants participent, en effet, à la dégradation de la couche d’ozone, mais aussi à la contamination des sols. Les restes de solvants et de peintures doivent être stockés dans des boîtes fermées hermétiquement et collectées par un professionnel agréé.

Pour en savoir plus sur les déchets dangereux, on peut en apprendre plus par ici.

Les DASRI

Les DASRI sont issus du domaine de la médecine humaine ou vétérinaire. Il est question de seringues ou encore de poches de drainage. Ces déchets doivent être séparés des autres, et déposés dans une installation spéciale et agréée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.